Accueil » Actualité » Ressources de la terre: Épuisées ?

Ressources de la terre: Épuisées ?

Ressources de la terre: Épuisées ?

A PARTIR DU 2 AOÛT PROCHAIN, NOUS AURONS ÉPUISÉ TOUTES LES RESSOURCES DE LA TERRE !

« L’Humanité aura consommé le 2 août, la totalité des ressources que la planète peut renouveler en un an » : c’est le constat d’une ONG qui annonce qu’à partir de cette date, nous aurons atteint le « jour du dépassement » et par conséquent, nous vivrons à crédit jusqu’au 31 décembre.

VIVRE À CRÉDIT JUSQU’AU 31 DÉCEMBRE

C’est l’ONG Global Footprint Network qui annonce cette terrible nouvelle. Pour parvenir à cette conclusion, l’ONG a pris en compte notre empreinte carbone, les ressources consommées pour la pêche, l’élevage, les cultures ainsi que la construction et l’utilisation de l’eau. Ainsi, le 2 août marquera le « jour du dépassement » ce qui signifie que nous aurons consommé la totalité des ressources que la Terre est capable de renouveler en une année.

D’après ses calculs, Global Footprint Network explique qu’actuellement, nous aurions besoin de 1,7 planète pour subvenir à tous nos besoins. L’ONG met en garde également sur l’échéance de cette date symbolique qui survient de plus en plus tôt, même si le rythme s’est ralenti au cours des six dernières années. En effet, en 1997, le « jour du dépassement » intervenait fin septembre !

Cela implique donc que nous serons obligés de « vivre à crédit » jusqu’à la fin de l’année. Et cette surconsommation est déjà visible : désertification, pénuries en eau, érosion des sols, diminution de la production agricole et des stocks de poissons, déforestation ou encore disparition des espèces. L’ONG nous alerte : « la nature n’est pas un gisement dans lequel nous pouvons puiser indéfiniment« .

COMMENT FAIRE POUR INVERSER LA TENDANCE ?

Global Footprint Network et le WWF sont cependant optimistes et estiment qu’il est encore possible d’inverser la tendance. Ils se basent sur le fait que les émissions de CO2 n’ont pas augmenté en 2016 et ce, pour la troisième année consécutive malgré la croissance de l’économie mondiale. Cela peut s »expliquer par le développement des énergies renouvelables dans l’électricité. Par ailleurs, la Conférence de Paris sur le climat pour réduire les émissions de gaz à effet de serre pour lutter contre le réchauffement climatique pourrait aussi jouer un rôle important.

De Dan 

Posté le 26 juillet 2017 dans Science

Source(s)overshootday.org

In HITEK.fr

 

Tags :

À propos Med-Chérif Boulebier

Enseignant-chercheur. Département de Biologie et Ecologie. Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie. Université Mentouri Constantine.

Leave a Reply

Votre adresse mail ne va pas être publiée. Required fields are marked *

*

Revenir en haut