Accueil » Actualité » Puce sous-cutanée:Vous connaissez?

Puce sous-cutanée:Vous connaissez?

Puce sous-cutanée:Vous connaissez?

En Suède, on scanne votre puce sous-cutanée pour prendre le train

SJ, une compagnie de transports suédoise propose désormais à ses clients de remplacer les tickets papiers par un scan de puce RFID. Une innovation qui interroge et provoque des réactions quand à la protection de la vie privée mais préfigure sans doute le futur. 

Une puce non obligatoire

suède puce rfid transports

Cela vous est sans doute déjà arrivés. Vous sortez de chez vous, prenez le bus, le métro ou le train et vous vous rendez-compte que vous n’avez pas de ticket ou bien que vous avez oublié votre carte d’abonnement chez vous. Cette situation pourrait bientôt appartenir au passé si l’initiative lancée par l’entreprise suédoise de transports SJ se développe.

Elle permet désormais à ses clients de remplacer les tickets papiers par un scan de votre puce RFID. Selon l’entreprise au moins 200 personnes sur les 2000 déjà équipées dans le pays devraient bientôt utiliser cette fonction qui a été lancée officiellement début juin.

Pour l’instant, le service semble fonctionner parfaitement malgré quelques petits problèmes qui paraissent normaux dans ce qui reste encore une phase de tests. Dans certains cas, ce n’est pas le ticket mais le profil Linkedin du passager qui serait apparu. A noter que ce n’est pas SJ qui se chargera d’implanter les puces. L’objectif est de s’adresser à un public déjà équipé qui est plutôt important en Suède.

La vie privée au cœur des débats

suède puce rfid transports

L’initiative est clairement intéressante mais génère son lot de craintes et de critiques, notamment d’un point de vue la protection de la vie privée. “Certaines personnes sont confuses et pensent qu’elles peuvent être suivies par une puce de ce genre. Mais si c’est quelque chose qui les préoccupe, elles devraient être plus inquiète avec leurs usages du smartphone ou des cartes de crédit. Vous pouvez déjà être suivies par de nombreuses autres méthodes qu’avec une puce RFID” a expliqué un porte-parole de l’entreprise.

Les puces RFID se développent de plus en plus notamment dans les entreprises et le secteur médical. En début d’année, des salariés belges avaient ainsi l’option de remplacer leur badge d’accès par une puce RFID. En Suède déjà, l’entreprise Epicenter a proposé au mois d’avril à ses salariés de s’équiper de puces pour ouvrir les portes ou utiliser une imprimante. La proposition a tellement bien marché que aujourd’hui une nouvelle implantation est l’occasion d’une fête dans l’entreprise !

En France, aucun phénomène de grande ampleur n’est encore apparu dans les entreprises. En revanche, c’est le cas notamment dans l’univers culturel pour les festivals comme celui de Futur en Seine. Cela avait d’ailleurs provoqué une demande d’interdiction de la part du député apparenté FN, Jacques Bompard.

Pour tout savoir sur l’Internet des Objets, découvrir les nouveautés, nos tops et les tendances innovantes, rendez-vous dans notre rubrique dédiée.

Par Laurent David

Le 20 juin 2017

In OBJETCONNECTE.NET

Pour rappel:

*RFID: La radio-identification, le plus souvent désignée par le sigle RFID (de l’anglais radio frequency identification), est une méthode pour mémoriser et récupérer des données à distance en utilisant des marqueurs appelés « radio-étiquettes » (« RFID tag » ou « RFID transponder » en anglais).

Les radio-étiquettes sont de petits objets, tels que des étiquettes autoadhésives, qui peuvent être collés ou incorporés dans des objets ou produits et même implantés dans des organismes vivants (animaux, corps humain2). Les radio-étiquettes comprennent une antenneassociée à une puce électronique qui leur permet de recevoir et de répondre aux requêtes radio émises depuis l’émetteur-récepteur.

Ces puces électroniques contiennent un identifiant et éventuellement des données complémentaires.

Cette technologie d’identification peut être utilisée pour identifier :

  • les objets, comme avec un code-barres (on parle alors d’étiquette électronique) ;
  • les personnes, en étant intégrée dans les passeports, carte de transport, carte de paiement (on parle alors de carte sans contact) ;
  • les carnivores domestiques (chats, chiens et furets) dont l’identification RFID est obligatoire dans de nombreux pays, en étant implantée sous la peau. C’est également le cas de manière non obligatoire pour d’autres animaux de travail, de compagnie ou d’élevage de rente (on parle alors de puce sous-cutanée).

Une puce de radio-identification EPC utilisée par Wal-Mart

Source: Wikipédia

Med-Chérif Boulebier

Tags :

À propos Med-Chérif Boulebier

Enseignant-chercheur. Département de Biologie et Ecologie. Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie. Université Mentouri Constantine.

Leave a Reply

Votre adresse mail ne va pas être publiée. Required fields are marked *

*

Revenir en haut