Accueil » Actualité » Le Mythe des sirènes ?

Le Mythe des sirènes ?

Le Mythe des sirènes ?

Ces créatures hybrides étaient décrites à l’origine comme des femmes au corps de rapace. La version mi-femme mi-poisson s’inspire sans doute de mammifères marins comme les lamantins* ou les dugongs*, qui arborent effectivement des mamelles.

Photo à la Une: © Pixabay/CC0

A la fois enchantement et enchanteresses… Les premières sirènes de la mythologie grecque avaient les traits de femmes au corps de rapace. Rien à voir avec les belles créatures à queue de poisson et à la longue chevelure qui n’apparaîtront dans la littérature qu’au VIIIe siècle.

Dans les deux cas, voir une sirène en mer est de mauvais augure : après avoir envoûté les marins par leur chant ou leur beauté, elles les entraînent au fond de l’eau ou les dévorent. Dans l’Odyssée d’Homère elles apparaissent comme des femmes qui séduisent les marins par leur chant, les menant à leur perte, et qu’Ulysse esquive par une ruse.

Le plus célèbre navigateur à avoir observé de visu une de ces créatures n’est autre que Christophe Colomb. Le 8 janvier 1493, il écrit dans son journal de bord avoir vu trois sirènes dans une baie d’Hispaniola (Antilles). Mais il s’avoue déçu car elles ne sont pas aussi belles qu’on les dépeint.

Christophe Colomb déçu face aux lamantins

Et pour cause, selon les naturalistes, ce qu’a vu Christophe Colomb, ce sont des lamantins, ces gros mammifères « siréniens » au chant plaintif, portant des mamelles et une sorte de queue de poisson. D’ailleurs, au milieu du XVIe siècle, des marins portugais rapporteront eux aussi avoir vu des femmes-poissons le long des côtes sud-est de l’Afrique. Là où vivent les proches cousins des lamantins : les dugongs…

D’après Science & Vie QR n°20 « La mer & les océans » – Feuilleter ce numéro – Acheter ce numéro

Par Adeline Colonat

Le 14 nov 2017

In SCIENCE&VIE

Pour rappel:

*Lamantins: Les lamantins (Trichechus) sont un genre de gros mammifères aquatiques herbivores, au corps fuselé, vivant en eaux littorales peu profondes, dans les lagunes ou l’embouchure des fleuves et les marais côtiers de la zone tropicale de l’Atlantique. C’est un mammifère paisible qui a besoin d’une eau d’au moins 20 °C pour vivre. Leur large mufle et leur mode d’alimentation (brouteur) leur vaut parfois le surnom de « vaches de mer » ou « vaches marines ».

Description de cette image, également commentée ci-après

Lamantin

*Dugong: Le dugong (Dugong dugon, du malais duyung) est une espèce de mammifère marin herbivore au corps fuselé, vivant sur les littoraux de l’océan Indien et de l’océan Pacifique ouest. Il fait partie, avec les trois espèces de lamantins, de l’ordre des siréniens. Depuis la disparition de la rhytine de Steller, c’est la seule espèce vivante de la famille des Dugongidae.

Description de cette image, également commentée ci-après

Un dugong broutant les fonds marins à la recherche de plantes aquatiques

Source: Wikipédia

Med-Chérif Boulebier

 

Tags :

À propos Med-Chérif Boulebier

Enseignant-chercheur. Département de Biologie et Ecologie. Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie. Université Mentouri Constantine.

Leave a Reply

Votre adresse mail ne va pas être publiée. Required fields are marked *

*

Revenir en haut