Accueil » Actualité » Arrêter la cigarette?

Arrêter la cigarette?

Arrêter la cigarette?

Les 10 conseils d’une ancienne fumeuse pour arrêter la cigarette

Cela fait un an que j’ai arrêté de fumer après avoir relevé le défi du Mois Sans Tabac. Non sans difficultés, voici ce qui m’a aidé à écraser mes dernières cigarettes.

Photo à la Une: © 123rf-puhhha

Tous les fumeurs savent que le tabac est néfaste pour la santé, mais arrêter définitivement de fumer n’est pas si simple. Un an après avoir relevé le défi du Mois Sans Tabac en novembre 2016, voici mes conseils pour mettre toutes les chances de votre côté.

Choisir la bonne saison. Vous souhaitez arrêter de fumer ? Profitez de l’hiver pour éteindre votre dernière cigarette et n’arrêtez surtout pas au printemps ou au début de l’été. Avec les terrasses et les beaux jours, vous risquez de ne tenir que quelques jours. A l’inverse, le froid et la pluie vous passeront plus facilement l’envie de vous en allumer une. On refuse donc presque sans problème les pauses clopes entre collègues, qui eux, bravent la tempête pour fumer sous leur parapluie.

Profiter du Mois Sans Tabac. La nouvelle campagne de communication a justement lieu en novembre. Période idéale donc. Cette année, elle est axée sur l’esprit d’équipe. Vous n’êtes pas seul à arrêter de fumer et pourrez échanger avec d’autres personnes sur les réseaux sociaux. Le plus : vous recevez chaque jour un mail pour vous féliciter et vous encourager dans votre démarche. De quoi rester motivé et déterminé. Infos sur le site mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr

Un dernier paquet. Pour ne pas être frustrée immédiatement, j’ai acheté un dernier paquet et m’autorisait à le terminer en fumant uniquement les cigarettes qui me donnaient le plus envie. Ainsi, on se rend compte que celle du matin n’est pas forcément utile, ni celle du soir d’ailleurs. La condition : une fois le paquet terminé, on n’en rachète pas d’autre. On le fait donc durer plus longtemps pour espacer l’envie de fumer et peu à peu, on diminue déjà le nombre de cigarettes quotidiennes.

Opter pour une cigarette électronique bas de gamme. N’avez-vous jamais remarqué que lorsque vous fumez une cigarette, vous pourriez vous satisfaire que de quelques lattes ? Mais une fois que vous l’avez allumée, vous la terminez, forcément. Finalement, c’est bien le geste qui nous manque le plus, et selon moi, la cigarette électronique était une bonne alternative. Cette fois aussi, la condition était de ne pas m’y habituer. Ainsi, j’ai choisi un modèle bas de gamme. Je me suis lassée d’attendre un quart d’heure avant que la batterie se recharge…

Calculer les économies et se faire plaisir. Je fumais trois paquets par semaine (à 7 euros le paquet, soit 21 euros d’économisés chaque semaine). Si vous tenez un mois sans fumer, vous économisez ainsi près de 80 euros. Pour vous récompenser, n’hésitez pas à vous faire plaisir les premiers mois. Un sac à main, une jolie écharpe ou un manteau… Rien de tel qu’une journée shopping !

Santé, beauté, odeurs… Voir le côté positif ! Arrêter de fumer n’est pas facile. Pour autant, les avantages sont nombreux sur votre santé. Le tabac est dangereux pour vos poumons, déconseillé pour les femmes qui prennent la pilule, etc. Désormais, vous pourrez monter les escaliers sans avoir eu l’impression de faire un marathon et aurez moins de risque d’avoir un teint terne, des dents jaunes ou cette odeur de tabac froid à la maison !

Accepter de prendre quelques kilos et se remettre au sport. Si vous voulez arrêter la cigarette, vous allez forcément passer par la case +3 kilos. Acceptez-le plutôt que de vous servir de cette excuse pour continuer de fumer. A l’inverse, adoptez un mode de vie plus sain, remettez-vous au sport et mangez équilibré. Avec vos économies, pourquoi ne pas vous inscrire à un cours de Zumba ou de yoga ?

                                                                   

Avertir son entourage ! Prévenez votre famille et vos amis que vous allez être sur les nerfs les prochains mois pour ne pas vous couper du monde. Car vous allez être stressé, et gare à celui qui osera vous énerver ! D’ailleurs, si en ce moment votre boss vous énerve et que vous n’avez pas le moral, mieux vaut attendre que l’orage passe, afin de ne pas craquer rapidement sur une cigarette. En outre, vos amis pourront peut-être éviter de fumer devant vous les premiers temps.

Craquer n’est pas replonger. Votre ami fume devant vous et vous venez de craquer en fumant avec lui ? Ne perdez pas espoir : tant que vous ne vous êtes pas racheté un paquet, rien n’est perdu. Autorisez-vous dans ce cas à tester une cigarette que vous n’aviez pas l’habitude de fumer. De quoi vous écœurer, et ce n’est pas plus mal ! Mais attention, fumer de temps en temps pourrait aussi vous redonner envie. Gardez en tête vos objectifs et surtout, dites-vous que vous n’avez pas fait tout cela pour rien.

Soyez fier(e) de vous ! Chaque étape est une victoire, une fierté. Un jour sans fumer, une semaine, un mois ?… A chaque étape, vous serez satisfait(e) de vos efforts, et finirez par voir le résultat et les effets de vivre sans tabac.

Article mis à jour le 20/11/17

In LE JOURNAL DES FEMMES

Tags :

À propos Med-Chérif Boulebier

Enseignant-chercheur. Département de Biologie et Ecologie. Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie. Université Mentouri Constantine.

Leave a Reply

Votre adresse mail ne va pas être publiée. Required fields are marked *

*

Revenir en haut